Carnet d'experts

Au secours des mains pas vertes du tout

Avoir la main verte c’est un peu comme la bosse des maths, on l’a ou on l’a pas. Les zéros de la racine carrée doivent-ils pour autant se résigner à n’avoir chez eux que des faux cactus en PVC ? Rassurez-vous, nous sommes en 2016 : le service et la technologie viennent au secours de tous ceux qui n’ont jamais su faire pousser autre chose que mémé dans les orties.

Cas numéro 1 : vous êtes nul incurable 

C’est bien simple, même quand on vous offre une fleur en papier, vous réussissez à la faire faner. Et puis en plus, vous avez un chat qui broute tout, des enfants qui font pareil et un appartement qui ne prend jamais le soleil.

Une seule solution : vous en remettre à La Grande Serre. Maud et Perrine, l’une petite et blonde, l’autre grande et brune, ont inventé les plantes par abonnement, un service pour le moment testé sur les Parisiens. Vous leur donnez 29,90 euros par mois (soit 2 kebabs et 4 binouses) pendant la durée que vous souhaitez et elles s’occupent de tout. D’abord de vous trouver les perles rares, celles qui vont se plaire chez vous et vous plaire tout court. Il vous faudra pour cela décrire votre intérieur, envoyer quelques photos de votre sweet home, expliquer ce que vous aimez chez les plantes, si vous préférez les charnues, les grandes tiges, les grasses ou les très feuillues. A vous, ensuite, d’opter pour 4 petites plantes, 3 moyennes, 2 grandes ou une très grande…

DSC_0008-950x629@2x

Quelques jours plus tard, les deux jeunes passionnées débarquent chez vous les bras chargés de plantes rares qu’elles sont allées glaner chez des petits pépiniéristes indépendants, des collectionneurs qui font pousser des végétaux magnifiques à partir de semis, boutures, greffes ou divisions. Rien à voir avec les plantes que l’on trouve souvent dans les jardineries, boostées aux engrais, nourries à la lumière artificielle. Dans leur brouette, les deux jardinières apportent aussi des pots en terre cuite fabriqués par un artisan du pays basque, plein de sortes de terres, du compost et des fibres pour fabriquer un nid douillet à vos nouvelles protégées. Si vous êtes maniaque, pas de panique, elles ne laissent jamais de trace de leur passage.

11201152_1572852749631612_1581058647402354515_o-950x703@2x

En revanche, tous les mois, elles se rappellent à votre bon souvenir par un gentil SMS pour caler une prochaine visite. Equipées de bottes en caoutchouc, d’un tuyau d’arrosage, d’engrais organique, elles examinent les végétaux, les taillent, les rempotent les dépoussièrent, les arrosent … Si vous n’aimez plus une plante (c’est comme ça l’amour végétal, ça va ça vient), elles vous en proposent une autre et ce, pendant douze mois consécutifs, après quoi on vous proposera plusieurs offres d’achat. «La terre est un peu trop humide, la prochaine fois je viendrai avec de l’alcool et du tabac pour assainir tout ça», prévient Perrine lors de sa dernière visite. On attend avec impatience la visite de mai pour admirer le clivia crapoter !

...

Retrouvez l'intégralité de l'article ici !

Ils parlent de nous

Impeccable. J'ai adopté mes nouvelles plantes, elles sont super chouettes !

Amel G.

Le service est super. Moi qui n'ai pas la main verte, c'est exactement ce qu'il me fallait !

Martin R.

Merci pour toutes ces plantes, elles sont superbes. C'est génial La Grande Serre !

Léa O.

Mes plantes sont parfaites, de la vie dans mon appartement, quel bonheur !

Paul J.

Toute la famille est ravie. Le service est parfait. Merci pour les plantes et vos conseils.

Juliette H.